Logo cerisier rouge      ADHERER                                                                                                                                                                             news 

Les 6, 7 et 8 décembre 2019 de 9h30 à 17h

Le raffinement du clown
« Un être de désir »
Par Caroline Lemignard

Le + Spectacle «Tout le monde me regarde»
De Caroline Lemignard
le 5 décembre 2019 à 20h30

 

Programme 

Des méditations, des massages, des jeux en groupes, des jeux d’exploration du désir, des jeux où  « je suis moteur », où « je suis celui qui suit », des solos, et si on a le temps un travail d’exploration des émotions. Le clown comme expérience du réel. Très souvent le réel : on ne peut s’y faire. C’est ce à quoi on ne s’habitue jamais. Le réel nous déçoit. Le monde n’est pas là pour nous faire plaisir. Non le monde n’est pas adapté à nos désirs et à nos besoins. Faire l’expérience du réel, c’est faire l’expérience d’un monde qui se fout de savoir que vous vous y trouvez, que vous y êtes : c’est une expérience indigeste. L’enjeu du clown c’est l’amour : comment aimer un monde qui n’a rien d’aimable. Parfois on rit aux larmes, on pleure de rire. Le clown aussi pleure jusqu’à rire, de découvrir le rire au fond de l’horreur. C’est quand le rire n’a aucun sens qu’étant tout ce qu’il nous reste, il est donc ce qu’il y a de mieux à faire. C’est comme une élégance, une « politesse du désespoir » consentie.

Objectifs du stage : favoriser l'écoute de soi et de l'autre. Faire avec ce qui est, et non pas avec ce que l’on voudrait qu’il soit . Jouer de soi, rire, consentir au réel qui m’entoure et à moi tel je suis ici et maintenant, créature toujours en mouvement.

Prérequis : Amateurs et professionnels. Il est plutôt conseillé d’avoir une pratique scénique, musicale ou une pratique corporelle de danse, d’art martial, de théâtre… Ceci d’y : c’est ouvert aux curieux. Clown, poésie en acte, au risque de soi, pas d'indulgence, pas de condescendance, mais de la réceptivité, de l'implacabilité avec bienveillance, du goût pour l'innocence et la joie, de la gaieté sans l’ironie, de la solidarité sans la mièvrerie. Il est demandé à chaque participant de venir avec confiance et curiosité, et aussi avec une chanson su par cœur, une chanson qu'il aime particulièrement et qu'il a envie de partager.

Effectifs : de 9 à 12 personnes

Bulletin d'inscription

Biographie 

A la sortie du conservatoire de région de Clermont-Ferrand, avec un diplôme mention très bien qui sert à rien car on s'en fout sauf quand on me demande un CV, j'ai la chance d'être repérée et engagée pour jouer dans un spectacle dit « de rue » dans lequel je jouerai 16 ans durant. . Aussi dès le début de mon chemin professionnel j'ai la chance et la richesse de jouer aussi bien le répertoire classique en CDN, que des créations plus expérimentales dans l’espace public.
Les rencontres les plus marquantes où je garde de forts souvenirs entre autres sont avec, Vincent Rouche (Clown), Philippe Calvario et Michel Fau (tragédie), Haim Isaacs du Roy Hart (entrainement vocal et musical), Cédric Paga (clown), Richard Cayre (butho) ...
Tantôt comédienne pour les uns, clown, ou regard complice a la mise en scène et-ou à la direction d'acteurs pour les autres, j'ai souvent eu l'urgence du pas le choix de créer depuis 1998 des spectacles, dont plusieurs solos, qui posent une question récurrente formulée ainsi par le philosophe Clément Rosset:
"Comment concilier l’amour de l’existence avec l’ensemble des arguments plausibles ou raisonnables qui tous contribuent à tailler celui-ci en pièces ?"
 Depuis 2016 je suis souvent accaparée par l'association Les Clowns Stéthoscopes (clowns hospitaliers de Bordeaux). Je les accompagne à la direction artistique, à la direction d'acteurs. Nous jouons quotidiennement dans 5 services différents à l'hôpital des enfants de Bordeaux et dans 3 EHPAD.
Le clown est mon paradigme.

Tarifs :

Prise en charge individuelle : Coût d’un stage (3jours) : 180 (HT) + 36 (TVA 20 %) = 216 €

Prise en charge par un OPCA : Coût d’un stage (3jours) : 480 (HT) + 96 (TVA 20 %) = 576 €

Tarifs dégressif sur les stages de 3 jours (sans prise en charge) :
3 stages de 3 jours au choix dans le programme Apsaras Formation : 500 (HT) + 100 (TVA 20 %) = 600 €

1 clown

Le raffinement du clown
« Un être de désir »
Par Caroline Lemignard
Les 6, 7 et 8 décembre 2019 de 9h30 à 17h

Le + Spectacle «Tout le monde me regarde»
De Caroline Lemignard
le 5 décembre 2019 à 20h30

2 cycle

Jeu de l’acteur
« Quatre temps pour le jeu » : cycle de 4 stages
Par Henri Bonnithon

#1 : Le temps du silence (Le masque neutre)
Les 17, 18 et 19 janvier 2019 de 10h à 17h

#2 : Le temps du jeu (Les masques de personnages)
Les 7, 8 et 9 février 2020 de 10h à 17h

#3 : Le temps de la parole (La Farce)
Les 13, 14 et 15 mars 2020 de 10h à 17h

#3 : Le temps du texte (La Tragédie)
Les 3, 4 et 5 avril 2020 de 10h à 17h

3 ecriture
Atelier d’écriture
«Fictions/Jeux»
Par Françoise Colomès
Les 2 et 23 février et le 8 mars 2020 de 9h à 18h
4 marionnettes

La Marionnette
« Microdrames : quand la marionnette s’empare du drame »
Par Aurore Cailleret (Le Liquidambar)
Du 24 au 28 février 2020 de 9h30 à 17h30

5 feminite
Le jeu de l’acteur
« L’ouverture et la féminité du jeu de l’acteur »
Par Jean Marie Broucaret
Du 2 au 6 mars 2020 de 10h à 18h
6 vers

Le phrasé de la poésie dramatique
« Dire le vers »
Par Françoise Colomès
Les 28 et 29 mars 2020 de 10h à 18h