bandeau accueil 2

Les vendredi 7, samedi 8 et dimanche 9 décembre 2018 de 10h à 17h

LE CORPS EN JEU
AUX ORIGINES DU JEU : CYCLE DE 3 STAGES
Par Henri Bonnithon

#1 : LE MASQUE NEUTRE

Modalité

Cette formation se compose de 3 modules de trois jours, ils sont dissociables mais complémentaires, ils peuvent se faire indépendamment mais il est préférable de les concevoir comme un ensemble, car l'un amène au suivant. Le masque neutre, Les masque de personnages, La farce.

Thématique 
Les origines du jeu permet de proposer un cycle qui va du jeu masqué au jeu démasqué. Le jeu masqué fait apparaître les grandes lignes d’un personnage. Il structure et simplifie le jeu, car il délègue au corps des attitudes essentielles. Il épure le jeu, filtre les complexités du regard psychologique, impose des attitudes pilotes à l’ensemble du corps. Voilà pourquoi ce travail est indispensable à la formation du comédien. Une fois ressenti la nécessité de maîtriser son corps, le comédien trouvera naturel comme moyen d’expression de passer par le réflexe corporel pour aller vers un personnage qu’il soit associé au répertoire traditionnel ou contemporain. Nous clôturerons le cycle par la farce, cela restera une porte ouverte pour d’autres découvertes. Quelle que soit sa forme, tout le théâtre profitera de l’expérience de l’acteur qui aura joué sous masque.

Programme 
Chaque séance sera l’occasion de replacer ce processus de travail dans son aspect historique afin de donner aux participants les éléments théoriques du comment et du pourquoi de cette démarche de travail, dans quel contexte elle s'est instituée et développée. On replacera cela sous le ciel des révolutions théâtrales entamées au début du XX siècle dans le sillage des principes de Jacques Copeau, Etienne Decroux, Jacques Lecoq ainsi que de l'influences des traditions théâtrales asiatiques. C'est une approche dénuée de toute opinion subjective du sujet mais qui le place en tant qu'artisan à la découverte de son outil de jeu constitué du corps, de la voix et des émotions.

Public : amateur et professionnel
Prérequis : Avoir un minimum de pratique corporelle, être disponible, à l'aise dans son corps.
Matériel : tenue souple
Nbre d'heures pour les 3 stages : 54h

#1 : LE MASQUE NEUTRE

Thématique
Ce masque est en cuir, on le dit neutre, car il propose la sensation physique du calme. Il doit servir à ressentir l’état de la neutralité préalable à l’action. Il place le corps et l'acteur dans un état de réceptivité à ce qui nous environne, sans conflit intérieur. Le masque neutre développe essentiellement la présence de l’acteur à l’espace qui l’environne. Il permet de travailler seul ou a plusieurs et révéler certaines lois fondamentales du théâtre : le rapport à l'espace, le rythme. 

Objectifs du stage
L'outil qu'est le masque neutre permet de revenir aux fondamentaux du jeu. Cela passe par une mise en jeu du corps et permet d'écarter pour un temps toute forme de psychologie du jeu.
• Découvrir ou re découvrir votre outil de jeu : le corps, votre corps.
• Comprendre les fondamentaux du jeu scénique
• Développer votre capacité à exister
• Faire confiance à votre état émotionnel
• Accepter l'absence de proposition.
• Ne plus avoir peur du vide.
• Affirmation de soi dans l'espace
• La relation à l'autre
• Le chœur / Le mouvement choral

Bulletin d'inscription

Biographie
Henri Bonntihon est auteur et metteur en scène, diplômé du Conservatoire de Bordeaux en expression corporelle (1982) et de l'école de Mimodrame Marcel Marceau à Paris (1985), il découvre, en 1987, le travail d'Ariane Mnouchkine et participe à l'Indiade puis joue avec le danseur de Butoh, Min Tanaka.
En 1988, lauréat du Prix Villa Médicis Hors les Murs, il part vivre à Bali pour étudier un genre de théâtre masqué appelé Topeng. Après avoir obtenu le diplôme de l’École des Hautes Études en
Sciences Sociales (1994), il fonde la Compagnie Apsaras théâtre avec laquelle il crée plus d'une vingtaine de spectacles - dont « Tout l'or du ciel », « Les routes de l'exil », « Gilgamesh » ou « le peuple qui ne voulait pas mourir », prix ARDUA de la ville de Bordeaux en 2004. Aujourd'hui, il enseigne également à la faculté des Arts du spectacle de Bordeaux et dirige Le Cerisier.
Passionné par les arts traditionnels, il privilégie l’ouverture sur les cultures du monde. Sa démarche créatrice intègre un questionnement politique et historique.

Effectif : min 6 / max 14

1 clown

Le raffinement du clown
« Un être de désir »
Par Caroline Lemignard
Les 6, 7 et 8 décembre 2019 de 9h30 à 17h

Le + Spectacle «Tout le monde me regarde»
De Caroline Lemignard
le 5 décembre 2019 à 20h30

2 cycle

Jeu de l’acteur
« Quatre temps pour le jeu » : cycle de 4 stages
Par Henri Bonnithon

#1 : Le temps du silence (Le masque neutre)
Les 17, 18 et 19 janvier 2019 de 10h à 17h

#2 : Le temps du jeu (Les masques de personnages)
Les 7, 8 et 9 février 2020 de 10h à 17h

#3 : Le temps de la parole (La Farce)
Les 13, 14 et 15 mars 2020 de 10h à 17h

#3 : Le temps du texte (La Tragédie)
Les 3, 4 et 5 avril 2020 de 10h à 17h

3 ecriture
Atelier d’écriture
«Fictions/Jeux»
Par Françoise Colomès
Les 2 et 23 février et le 8 mars 2020 de 9h à 18h
4 marionnettes

La Marionnette
« Microdrames : quand la marionnette s’empare du drame »
Par Aurore Cailleret (Le Liquidambar)
Du 24 au 28 février 2020 de 9h30 à 17h30

5 feminite
Le jeu de l’acteur
« L’ouverture et la féminité du jeu de l’acteur »
Par Jean Marie Broucaret
Du 2 au 6 mars 2020 de 10h à 18h
6 vers

Le phrasé de la poésie dramatique
« Dire le vers »
Par Françoise Colomès
Les 28 et 29 mars 2020 de 10h à 18h