bandeau accueil 2

Mercredi 17 mai 2017 à 20h30

COURS ! de Ana Maria Sandu et par Nicoleta Lefter

Dans le cadre des rencontres Hors Champ organisées par l'association Cave Canem

 

cours 2

HorsChamp logo

 

 

Durée du spectacle : 1 h
Tarif d'entrée : 12 euros
Public : à partir de 16 ans
Genre : théâtre
Info / réservation : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Site internet : http://www.horschamp-bordeaux.eu 
Facebook : www.facebook.com/HorsChampBordeaux  

Présence d'une buvette : adhésion à la Cie Apsaras-Le Cerisier obligatoire pour consommer (2€ pour un an!)

D’après Alearga!, d’Ana Maria Sandu
Directrice artistique: Silvia Calin
Comédienne : Nicoleta Lefter

Dans le faux journal de jogging d’Ana Maria Sandu s'assemblent des personnages coureurs qui nous ressemblent. Tous âgés de plus de 30 ans, ils courent à travers les parcs, mais aussi à l'intérieur de leurs vies et ils essaient d'apprendre qui ils sont, ce qu'ils veulent, ce qu'ils désirent. Le rythme change avec l'âge, le passé s'estompe, le présent devient une mémoire et tout ce qui reste à découvrir est ce qu'il y aura demain.

 

Ana Maria Sandu, l’auteure.

Née en 1974, Ana Maria Sandu est licenciée de lettres et vit à Bucarest.
En 2003 (2013), elle publie Des souvenirs d’un Chelbasan (Editions Paralela 45 et Art), un poème épique remarqué par les jurys des prix littéraires les plus renommés. En 2010 le livre est traduit par Fanny Chartres paraît aux éditions Chemir de Fer avec le titre L’écorchure (illustrations Marine Joatton).
En 2006, son roman La Fille de la maison sans fin paraît aux éditions Polirom, (Collection Ego.Proza) préfacé par Mircea Cărtărescu : une histoire forte et troublante sur l’identité et le destin. Trois biographies alternatives pour une même histoire d’amour, dans la Roumanie des années 70. Ileana et Stefan, deux adolescents, sont les personnages principaux du roman. Ileana, 17 ans et enceinte, doit prendre sa vie en main et décider du sort qu’elle souhaite lui donner. La Fille de la maison sans fin figure parmi les romans ayant obtenu les meilleures critiques de l’année.
En 2010, elle publie Tue-moi ! (aux éditions Polirom). Le roman raconte l’histoire de deux femmes : Ramona (23 ans) et Veronica Manea (67 ans). Elle débute par une belle amitié : la femme plus âgée propose d’héberger la plus jeune (dans l’incapacité momentanée de payer son loyer, puisqu’elle vient de terminer ses études et ne souhaite pas rentrer dans la ville provinciale où elle a grandi), mais cette amitié se transformera et se terminera par un crime. Tue-moi paraît en 2012 en Italie.
En 2013, elle publie Cours ! (éditions Polirom). Le texte est un faux journal du jogging qui parle de la peur que le temps passe, d’un sentiment terrifiant que nous voulons rester jeunes à tout prix. Le texte est mis en scène avec l’actrice Nicoleta Lefter. Ana Maria Sandu est invitée à écrire pour de nombreuses anthologies : Love 13, Rumänien heute (Passagen Verlag, 2011), Brèves (99, Nouvelles de Roumanie).

Sans titre 1
  LE CONTE DU BARON
Cie Apsaras

Samedi 27 juin à 18h30

impromptusmarionnettes
IMPROMPTUS DE MARIONNETTES
Cie Apsaras & Cie l'Aurore

Samedi 4 juillet à 18h30 & 19h30

lecid carre
  LAISSEZ-VOUS CONTER LE CID
Cie Claque la Baraque

Samedi 11 juillet à 18h30

Sans titre 350752
OH MY DRIVE
Cie La Tendresse du Gravier

Jeudi 16 juillet à 19h30

histoiregrandmere carre
HISTOIRES DE MA GRAND-MÈRE SANS CAPE ET SANS SLIP ROUGE
Monia Lyorit

Samedi 18 juillet à 18h30

zorozorai carre
ZORO ZORAÏ
Association TEDUA

Samedi 25 juillet à 18h30